Projet : Un bain naturel d’été pour la ville de Metz

Depuis plus d’une décennie, la ville de Metz a su considérablement valoriser son patrimoine architectural tout en modernisant son paysage urbain. Après le titre de « La plus belle gare de France », pourquoi pas se doter de la plus belle baignade urbaine de France, « Le Bain des Remparts ». 

Pourquoi un bain naturel d’été à Metz?

  • Avec le changement climatique et les canicules estivales fréquentes, les citoyens auront davantage besoin de se rafraîchir. En ce moment, la ville de Metz ne dispose pas de piscine extérieure, ce qui oblige les nageurs à se rendre à Montigny-les-Metz, Woippy, au lac de Madine, voire dans les pays voisins de la Grande Région pour passer une journée au bord de l’eau.
  • Une piscine urbaine à l’eau naturelle permet de créer un lieu loisir, d’activité physique et de rencontre pour les citoyens de tous âges et de toute origine, ce qui améliorera considérablement la qualité de vie à Metz et l’intégration de sa population hétérogène.
  • Cette création permettra aussi de renforcer le lien entre l’homme et la nature et de valoriser davantage les ressources naturelles (développement durable).
  • Les coûts de construction et d’entretien d’un bain naturel resteront bien inférieurs à ceux d’une piscine extérieure classique en acier ou béton.
  • Les frais supplémentaires pour le personnel nécessaire à la supervision et au nettoyage pourront facilement être maîtrisés voire évités par la fermeture estivale d’une des trois piscines municipales couvertes et l’affectation estivale du personnel existant au bain naturel.
  • Le budget pour «Metz Plage» pourra être considérablement réduit.
  • Plusieurs villes en France et dans le monde entier ont déjà mis en place ou sont en train de mettre en place des baignades urbaines à l’eau naturelle au cœur de leur cité (Bassin de la Villette à Paris, Zurich, Kopenhagen, London, München, Berlin).

Pourquoi un bain dans le lac des remparts ?

  • Le plan d’eau avec son port de plaisance est le cœur touristique et le centre des loisirs « outdoor » de la ville de Metz, mais la qualité d’eau de la Moselle et du plan d’eau n’est pas suffisante pour y permettre la réalisation d’une baignade publique.
  • Le petit lac des remparts fait partie du parc du plan d’eau. Il est pourtant alimenté par le Canal de la Moselle, ce qui semble assurer une bonne qualité d’eau de baignade (à vérifier toutefois par des tests officiels de qualité de l’eau sur les quatre dernières années).
  •  Le courant doux du canal et les écluses existantes permettent la maîtrise de la qualité de l’eau par filtrage de plantes aquatiques.
  • Le risque d’inondations est faible au niveau du canal en comparaison avec la Moselle et le plan d’eau.
  • Le petit lac au pied des remparts dispose d’une architecture historique charmante et est idéalement située (exposition sud-ouest).
  • Il est facilement accessible à pied de la Place de la République, avec ses transports publics et parkings et se trouve aussi en proximité du parking de la patinoire. 
  • L’installation d’un bain naturel avec café-terrasse permettra de valoriser encore l’attrait touristique et de loisir du plan d’eau.

Pourquoi un bain avec pavillon café-terrasse ?

Le pavillon sera utilisé

  • pour le contrôle des entrées,
  • pour les sanitaires et les cabines de changement,
  • comme lieu de restauration,
  • comme lieu de concert et de rencontres culturelles.

Le pavillon d’été en bois (sans chauffage) pourra être utilisé de manière multi-fonctionnelle. Il doit avoir une valeur architecturale élevée et proposer une gastronomie abordable, mais de bonne qualité: salades, pasta, quiches, soupes, gâteaux dans le style café self-service New Yorkais, exemple Coffeehouse Fox à Metz, rue Gambetta. Cette structure de restauration permettra d’utiliser le pavillon aussi pour des événements culturels hors des temps de baignade. Le bon niveau du pavillon et de son café-terrasse garantira la mixité sociale du bain et évitera que le bain ne soit considéré comme un lieu réservé uniquement aux familles et aux adolescents (style aire de loisirs des années 1970).

En journée, le pavillon d’été restera réservé aux nageurs. Le soir, il pourra être transformé en bar-guinguette et être un lieu de concerts et de rencontres culturelles. Occasionnellement, il pourra être loué pour des événements privés (mariages, fêtes d’entreprise) pour se rentabiliser.

La supervision de la qualité d’eau :

Un filtre naturel aux plantes aquatiques et aux minéraux

Conception du filtre naturel pour le projet du « Flussbad Berlin »

 (source : Flussbad Berlin, 2015, Heft 1, page 37)

Tout projet de baignade dans l’eau naturelle nécessite évidemment la stabilité de la qualité de l’eau qui alimentera le bain. Cette qualité peut varier considérablement, surtout par temps de grande chaleur ou de forte pluie. Elle doit donc être surveillée de façon continue. Pourtant, il est important de prendre en compte qu’il y a aujourd’hui une nouvelle technologie écologique de purification d’eau de baignade par des filtres de plantes. En plantant une certaine composition de plantes aquatiques à proximité d’un lieu de baignade, ou mieux, pour une rivière ou un canal, en faisant ainsi passer l’eau par une étape de filtrage, on peut maîtriser de manière relativement stable la qualité de l’eau de baignade. Cette méthode est depuis quelque temps utilisée dans des piscines naturelles en Allemagne. La ville de Berlin, qui est en train de développer un bain dans un canal de la Spree en plein centre historique, pense l’utiliser. On peut aussi visiter cette technologie de filtrage à proximité de Metz dans le Naturbad Heilborn de la ville de Merzig. Cette piscine municipale est alimentée par le petit ruisseau de la source de Heilborn, et n’utilise ni chlore ni d’autres additifs chimiques pour maintenir la qualité d’eau de baignade.

Exemple de filtrage avec plantes aquatiques: Naturbad Heilborn, Stadt Merzig

(Source : https://www.saarschleifenland.de/Media/Attraktionen/Naturbad-Heilborn)

La structure du bain

Pour la structure du bain, il y a le choix entre deux alternatives : un bassin flottant ou un bassin fixe.

  1. Le bassin flottant:

De l’entrée, en passant par le pavillon d’été, les visiteurs ont accès à un bassin flottant sécurisé allant de 40 cm à 1m10 de profondeur, entouré par un pont et un garde de corps. Celui-ci va surtout être utilisé par les familles avec enfants et les non-nageurs. De cette partie non-nageur, les nageurs ont accès à un pont le long du mur des remparts. D’ici, l’accès à l’eau naturelle se fait par des échelles et un tremplin.  Des chaînes dans l’eau en parallèle du pont marqueront des rangs de 25 m de longueur pour les nageurs sportifs. Un îlot permettra des sauts dans l’eau. Le tout pourra, si nécessaire, être sécurisé par un grand filet de pêcheur marquant les limites du bassin naturel dans l’eau.

Exemple pour le bain et bassin flottant : Seebad Enge à Zürich

Source: https://www.seebadenge.ch

  • Le bassin fixe

 Autre solution : en sortant du pavillon d’été, on pourra entourer le petit lac par une structure en bois fixe et créer ainsi un grand bassin nageur au milieu. Pour les enfants et non-nageurs, on pourra créer à côté et sur sol soit une plage de sable sécurisée (exemple Woippy, lac de Madine) ou un bassin d’enfant classique enterré. Cette structure plus ouverte intégrera une partie du parc. Elle offrira une plus grande capacité d’accueil et aussi plus d’espace pour s’allonger et jouer sous les arbres.

Exemple de bassin fixe : Sommerbad « Unterer Letten », Zürich

 (Source: https://www.stadt-zuerich.ch/ssd/de/index/sport/schwimmen/sommerbaeder/flussbad_unterer_letten.html)

3.   Le bassin bateau

Autre possibilité :  Si vraiment il apparaît impossible de réaliser un bain naturel dans le lac des remparts, il reste la possibilité d‘y réaliser un bassin bateau. Il s’agit d’un bassin fermé, qui flotte dans l’eau naturelle, mais qui n’est pas alimenté par l’eau naturelle. Tout au contraire, l’eau de baignade est de la nature de celle d’une piscine classique, il s’agit de l’eau de ville chlorée. Autre désavantage : la capacité d’accueil et l’espace de baignade sera nécessairement réduit par rapport à une baignade naturelle.

Le « Badeschiff » à Berlin

source : https://www.residentadvisor.net/images/events/flyer/2010/de-0501-153295-front.jpg

Conclusion

Je suis convaincue que le lac des remparts dans le parc du plan d’eau de Metz est l’endroit idéal pour réaliser une baignade urbaine naturelle, et ceci pour trois raisons : pour sa beauté naturelle et historique (avec les écluses charmantes de l’héritage industriel du canal), pour sa situation dans le cœur touristique de Metz et pour la possibilité d’y maîtriser la qualité de l’eau ainsi que le risque d’inondations. Si je ne me trompe pas, il suffira de planter des plantes pour le filtrage sur quelques dizaines de mètres dans le canal avant que l’eau n’arrive dans le lac.

 Une telle réalisation augmentera considérablement l’attrait non seulement touristique de la ville de Metz, mais aussi son attrait pour les citoyens et les jeunes talents qui risquent de quitter la ville pour des endroits plus attractifs, ce qui est hélas le cas actuellement.

Premier dessin du possible “Bain des Remparts”

Sibylle van der Walt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :