FAQ

FAQ – Le Bain des Remparts

Projet « Le Bain des Remparts »

Vos questions – nos réponses

1. Quel est le rôle de l’association Metz Ville d’eau dans ce projet ?

Nous sommes une association citoyenne et scientifique de protection de l’environnement à but non-lucratif, fondée en 2019 à Metz. Nous sommes politiquement neutres et indépendants de la ville de Metz ou de Metz-Métropole. Notre projet est une proposition aux acteurs des institutions.

2. Pourquoi ne proposez-vous pas une baignade naturelle au plan d’eau, mais dans le bassin terminal du canal de Jouy? 

La qualité de l’eau du plan d’eau est trop instable car soumise aux épisodes d’inondation et donc à la pollution par les eaux usées pendant ces périodes (ca. 30 fois par ans), ce qui n’est pas le cas dans le canal de Jouy.  Dans le plan d’eau se situe aussi un port de plaisance et on ne connaît pas toujours le niveau des installations sanitaires des bateaux privés. Selon les projets de la municipalité, des navettes fluviales assez lourdes vont bientôt traverser le plan d’eau, causant un souci de sécurité pour les baigneurs (vagues, courants). Et d’une manière plus générale, un bain de soleil au pied de l’autoroute ne donnera peut-être pas envie à tout le monde. 

3. Qui va financer un tel projet?

Pour les études de faisabilité (première etappe), c’est la commune. Après, les communes ont des moyens pour se faire co-financer (Région, Etat, Fonds Européens de biodiversité).

4. Quel sera l’impact écologique d’une baignade naturelle publique dans le bassin terminal du canal de Jouy à Metz ? 

Pour développer le projet, nous travaillons avec plusieurs instituts et laboratoires universitaires d’analyses environnementales. Nous prenons soin d’analyser en détail le milieu aquatique (eau, poissons, plantes, vase) des lieux de la future baignade dans le but de l’améliorer et compenser d’éventuels impacts négatifs des installations, qui seront le moins lourdes possibles. Notre projet prévoit, entre autres, le nettoyage du bassin (à sec), une mise à l’égout ou autres solutions pour les riverains (maison de l’éclusier, péniches), une régénération de la vase, la réduction de parasites dans le bassin et le long des rives du canal, l’installation d’un filtre naturel de plantes aquatiques sur galets à plusieurs endroits, l’apport de plus de courant et d’oxygène dans le bassin. La baignade sera selon notre proposition une baignade surveillée. Nous favoriserons l’utilisation sur place des produits qui évitent les emballages en plastique (fontaines d’eau potable, système de consigne pour les verres) et nous souhaitons vendre une crème solaire écologique à petit prix pour encourager les bons gestes.  L’eau de baignade et le bassin étant contrôlés plusieurs fois par mois par les autorités sanitaires, le Canal de Jouy profitera d’une observation régulière de sa qualité d’eau. Nous nous engageons pour la protection du canal de Jouy en tant qu’espace naturel exceptionnel. Notre proposition est de le transformer en réserve naturelle protégée, suivant l’exemple du Lac de Madine, qui accueille plusieurs sites de baignade, de pêche et plusieurs zones de régénération écologique. 

5. Quel sera l’impact de la baignade sur le canal du Jouy et son utilisation pour les visiteurs (promeneurs, joggeurs, cyclistes) ?

Au niveau de la voirie et de l’accès aux parcs et jardins, rien ne va changer par rapport à l’existant car la baignade serait située principalement sur le territoire des Voies Navigables de France, autour de la maison de l’éclusier. La construction de pontons et escaliers en bois le long des remparts au départ du jardin de la maison de l’éclusier va créer un nouvel espace qui pourra accueillir plusieurs centaines de baigneurs en même temps. Un café pourrait voir le jour pour permettre aux promeneurs une pause au bord de l’eau. 

6. Quel sera l’impact de la baignade pour les pêcheurs ?

La baignade sera située dans le bassin existant sur une longueur de 70 mètres. Il est vrai que sur ces 70 mètres, la pêche à l’aide d’un hameçon ne pourra plus se faire pour respecter la sécurité des baigneurs. Toutefois, le bout du bassin derrière la maison sera encore accessible, ainsi que les 10 kilomètres en amont de la baignade, qui profiteront de la régénération écologique apportée par notre projet. Les pêcheurs seront les bienvenus pour se baigner après-pêche avec leurs familles.

7. Où est-ce que je peux déjà aller me baigner dans une baignade à filtration naturelle dans la région?

Nous vous proposons d’aller visiter le Naturbad Heilborn à Merzig, notre baignade partenaire.

https://www.jardins-sans-limites.com/Media/Attraktionen/Piscine-naturelle-Naturbad-Heilborn

7. Où puis-je me renseigner davantage sur les implications écologiques et sociales de votre projet ?

Pour plus d’informations, vous êtes invités de vous rendre sur nos publications.

%d blogueurs aiment cette page :